TAÏPEI Du 16 Octobre au 22 Octobre
carte Taïpei

Taipei

drapeau Taïpei

Pays

ChineRépublique de Chine

Latitude

25° 04’ 59 N

Longitude

121° 33’ 00 E

Altitude

10 m

Population

(2008)  2 630 515 hab.

Superficie

271,7997 km²

Maire

Hau Lung-pin (KMT)

 
Taiwan
Immersion dans un autre monde. La république de Chine (Taiwan), à ne pas confondre avec la république populaire de Chine (ou Chine continentale) est passée successivement de la Chine au Japon puis du Japon à la Chine pour finalement devenir Formose puis Taiwan, cela donnant un savant mélange où l’on se nourrit de sushis, de nems, de canard laqué et de serpent.
Nous atterrissons, après 14 heures de vol, 3 films et 2 repas et
Sushi au canard laqué
Amanda Rein
treize heures de décalage horaire dans un monde où pour la première fois depuis le début de notre voyage aucune des trois langues que nous parlons ne nous sert, tout est écrit en mandarin (avec des sous titres en japonais) et nous n’avons ni hôtel ni moyens de transport pour la ville qui se trouve à 45 Kms de l’aéroport, nous cherchons la station de bus et avec l’aide d’un touriste chinois qui parle anglais nous arrivons à comprendre que le bus 51 peut nous emmener en ville et qu’il passe à proximité d’un hôtel que la vendeuse de billets semble recommander et même si nous necomprenons pas un mot de leurs conversations,ils sont réellement adorable avec nous, offrant des gâteaux aux enfants en s’étonnant de la grande taille d’Océane par rapport à son âge.
Heureusement le numéro du bus est écrit en chiffre arabe et montrant au chauffeur le nom de l’hôtel que la vendeuse nous a écrit en mandarin, celui-ci nous dépose au pied de l’hôtel en question.
Tout semble convenir à part le prix qui n’est pas trop dans notre budget, mais nous n’avons plus de traducteur pour chercher un abri plus économique et l’anglais de la réceptionniste est si faible que je n’arrive pas à négocier le moindre dollar taiwanais de rabais.
Nous regrettons quand même de ne pas avoir fait un saut sur le site trivago, qui aurait pu nous permettre de rechercher un hébergement adapté à nos besoins et rentrant dans notre budget (N’hésitez pas à visiter leur site pour réaliser votre réservation d’hôtel pour éviter ces imprévus et profiter de vos vacances). Ceci étant, nous avons bien un lit pour la nuit (on en a même trois) et il ne nous reste plus qu’à profiter de notre séjour à Taipei.
hôtel Meadow
Tout semble convenir à part le prix qui n’est pas dans notre budget, mais nous n’avons plus de traducteur pour chercher un abri plus économique et l’anglais de la réceptionniste est si faible que je n’arrive pas à négocier le moindre dollar taiwanais de rabais.
N’ayant que quatre jours à passer dans la ville nous partons sur le champ en taxi à la tour 101 la seconde plus haute tour du monde, qui a détrôné en 2004 les tours Petronas de Kuala Lumpur, et est restée jusqu’en 2007 la plus haute tour du monde.
Nous sommes munis de ce que seront nos outils de communication principaux, notre index et une carte de la ville pris à l’aéroport, où les noms des rues sont écrit en mandarin et où les principaux centres d’intérêts touristiques sont dessinés, bien entendu nous ne nous séparons pas de l’adresse et du nom de l’hôtel écrit en mandarin sans lequel il nous serait impossible d’y retourner.
La tour 101 qui mesure 501 mètres de haut, possède l’ascenseur le plus rapide du monde qui nous propulse en 37 sec et 40 euros au 91 éme étage avec une vitesse de pointe à plus de 60 Kms/h.
Elle a une forme de pagode inversée et s’illumine chaque soir de
la semaine d’une couleur différenteen offrant une vue plongeantesur la villeet ses collines environnantes ;
Taïpei 101
Taïpei
Les rues en dessous de nous grouillent de scooters dont chaque taipéite semble posséder un exemplaire. Les épaisses vitres du 91 éme étage nous enlève l’impressionnante sensation qu’il y avait depuis la terrasse des tours jumelles du World Trade Center à New York, mais est compensé par une intéressante exposition sur les grandes constructions de l’homme (tours, ponts, écluses, barrage) qui par bonheur bénéficie d’une traduction en anglais.
Nous finissons la visite par l’immense centre
commercial qui sert de base à cette gigantesque pyramide des temps modernes
et retournons commencer notre nuit à l'hôtel, sur les coup de trois heures de l’après midi.
Longs Ham
Le lendemain après midi nous continuons la visite de la ville par le temple bouddhiste de Longs Ham  où les prières et les cantiques religieux se mêlent à l’encens pour s’élever au dessus des toits ornés de dragons de toutes les couleurs.
Longs Ham
Nous poursuivons par le marché de nuit de Snake Alley, l’occasion pour moi de tester le douloureux massage des pieds, qui parait-il stimule les organes correspondant aux zones massées. Après un bain de pied d’eau chaude relaxant, la fille profite de votre état léthargique pour vous écraser la plante du pied gauche avec la pointe de ses phalanges, tout en ayant à votre égard un joli sourire qui frôle le rire lorsque pour faire bonne figure, vous tentez de lui rendre celui-ci  entre deux grimaces de douleur.
Massage des pieds
Soupe de serpent
La suite plus agréable finit par un massage de la jambe que vous n’avez pas le temps d’apprécier tellement vous vous angoissez à l’idée de lui passer votre pied droit.
 Pour me remettre de mes émotions nous faisons une petite pause dans un restaurant, juste le temps de goûter la soupe de serpent, servie avec cinq verres à liqueur remplis des différents liquides prélevés sur l’animal qui baigne dans mon bol (son sang, son venin, son sperme et j’en oublie), le tout n’a pas un goût extraordinaire et seul Timothée m’accompagnera dans cette expérience ; Les
filles se réservant pour les jus de fruit frais de l’échoppe suivante.
Nanou ne voulant pas être en reste d’expérience, décide de se faire faire un nettoyage de peau au fil de soie, elle comprend très vite qu’en fait de nettoyage les deux fils que manie l’esthéticienne à toute vitesse au dessus d’elle, épile l’ensemble de son visage, faisant la moustache et les sourcils du même coup, sa satisfaction d’une peau toute douce, n’étant atténuée que par son inquiétude quant à la repousse de ces indésirables duvets.
Epilation au fil
Musée nationale
Nous repartirons de Taipei le surlendemain après la visite du musée national qui retrace l’histoire de la civilisation chinoise sur trois niveaux remplis de céramiques, de bronze et d’objet sculptés dans le jade, le bois, l’ivoire ou le corail et dont une grande partie provient de la cite interdite de Pékin.
Par bonheur de nombreuses traductions en anglais nous permettent de suivre à peu près l’ordre des différentes dynasties, même si à l’évidence nous n’aurons retenu que la période Ming et ses vases bleus, dont le Moustier ressemblerait presque à leurs traductions provençales.
Le temps s’écoulant semble-t-il toujours plus vite que nous le souhaiterions, nous devons nous préparer à continuer notre périple aérien en direction de Kuala Lumpur.
Cherchant à réduire le budget, nous faisons le trajet jusqu’à l’aéroport en bus (l’aéroport étant à 45 Kms de l’hôtel) et ayant fait une substantielle économie avec le bus, nous profitons des bas prix pratiqués à Taipei, pour acheter à l’aéroport un nouvel appareil photo, puis posons après 5 heures de vol, enfin le pied sur le territoire Malaisien.
Canon l'appareil
Au revoir Taïpei
Traversée
uruguay
bresil
tortue Bolivie
Pérou
Chili-Argentine
argentine
Mexique
Guatemala
Belize
Drapeau honduras
Nicaragua
Costa Rica
panama
USA
drapeau
Malaisie
drapeau thailande
drapeau Cambodge
drapeau Vietnam
drapeau Laos
drapeau thailande
Malaisie
drapeau Inde
drapeau
Oman

drapeau---Oman

saudia

drapeau
drapeau Syrie
drapeau Turquie
drapeaugrece
kenya
drapeaugrece

france

le rideau